LE BATEAU EN ALLUMETTES

  • LE BATEAU EN ALLUMETTES

BD_Bateau_Web.jpg

1917

Pour souligner le 275e anniversaire de Montréal, la Société St-Jean-Baptiste organise les premières visites guidées du Vieux-Montréal. Un des arrêts préféré est la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, fondée en 1655 par Marguerite Bourgeoys. Située en face du Hangar 16, cette chapelle de pèlerinage est la première église de pierre de Montréal. Comme bien d’autres débardeurs, le grand-père de Médée va souvent s’y recueillir pour vénérer la Vierge des marins.

Il est fasciné par un navire miniature suspendu à la voûte de la chapelle. C’est un ex-voto. Les ex-voto sont des répliques de bateaux offertes à la Vierge par des pèlerins ayant survécu à des tempêtes ou des naufrages. Notre pieux débardeur aimerait bien lui offrir le petit bateau qu’il bricole en ce moment.

Entre 2 chargements au Hangar 16, notre bricoleur s’active sur un bateau-remorqueur miniature tout fait d’allumettes. À temps perdu, il mettra presque un an à le compléter. Il souhaite le finir à temps pour le pèlerinage annuel des débardeurs à la chapelle.

Finalement, le grand-père de Médée choisira plutôt d’accrocher son remorqueur dans un coin du Hangar 16. Il restera suspendu pendant cent ans, jusqu’à ce que Médée et Stevie décident d’exposer LE BATEAU EN ALLUMETTES comme un trésor des débardeurs.

L’HISTOIRE COMPLÈTE DU BATEAU EN ALLUMETTES

1917

Pour souligner le 275e anniversaire de Montréal, la Société St-Jean-Baptiste organise les premières visites guidées du Vieux-Montréal. Le caractère novateur de l’activité amène les journaux à collaborer en publiant son circuit, qui comprend 27 arrêts. Selon le journal La Presse, tout cela nous rappelle les temps providentiels et héroïques d’une colonie naissante1.
Un des arrêts préférés de la visite est la chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours, fondée en 1655 par Marguerite Bourgeoys. Située face au Hangar 16, cette chapelle de pèlerinage dédiée à la Vierge Marie2 est la première église de pierre construite sur l’île de Montréal3. Selon le journal Le Canada, la chapelle est l’endroit historique le plus fréquenté de Montréal4.
Comme bien d’autres débardeurs, le grand-père de Médée va souvent se recueillir à cette chapelle des marins pour rendre hommage à la Vierge. Avec sa statue couronnant le dôme de la chapelle, la Vierge des navigateurs domine le fleuve et le port, accueillant les marins qui arrivent à Montréal après un long et pénible voyage et saluant les voyageurs en partance vers de nouvelles aventures5.
Notre débardeur est fasciné par un petit navire miniature suspendu à la voûte de la chapelle. Il s’agit d’un ex-voto. Les ex-voto sont des répliques de navires offertes par des pèlerins en remerciement d’un vœu réalisé ou d’une grâce céleste obtenue6.
Le navire qu’il admire est un modèle de l’Idaho, remis en 1872 par un contingent canadien de soldats du pape partis en Europe pour défendre le pape Pie IX contre les armées du général Garibaldi. Au cours de leur voyage de retour, ces zouaves pontificaux furent victimes d’une violente tempête qui dura trois jours. Implorant la protection de la Vierge, les zouaves firent alors vœu, s’ils étaient sauvés, de porter un ex-voto en pèlerinage à la chapelle7.
Notre pieux débardeur aimerait bien, à son tour, offrir à la Vierge Marie le petit navire qu’il bricole en ce moment. Entre 2 chargements au Hangar 16, on le voit qui s’active sur un bateau-remorqueur miniature, tout fait d’allumettes. Il mettra presque un an à le compléter, à temps perdu. Secrètement, il souhaite offrir son petit bateau lors du pèlerinage annuel des débardeurs à la chapelle8.
En fin de compte, le grand-père de Médée choisira plutôt d’accrocher son remorqueur dans un coin du hangar, où il restera suspendu pendant cent ans, jusqu’à ce que Médée et Stevie décident d’exposer LE BATEAU EN ALLUMETTES parmi les trésors des débardeurs.

Titre

DÉCOUVREZ LES 4 OBJETS CACHÉS ET LEUR HISTOIRE